L’école du Ksar Loujarcha

Il faut emprunter une route entre Erfoud et Rissani pour tomber sur le village de Loujarcha. Ce village est traversé par un canal d’irrigation, qui, quelques semaines par an, donne de l’eau pour tous les jardins des habitants. Près de 300 personnes vivent dans ce ksar en pisé et environ 120 écoliers sont scolarisés chaque année.

📸 Le village de Loujarcha

Remplacer une salle vieillissante en urgence 🙏

L’école, vieillissante, a attiré notre attention et nous avons pris la décision de construire une salle de classe avec les dons des Trophystes. En effet, une des classes en préfabriqué en particulier était dans un état de délabrement très avancé. Le plafond ne tenait plus et le sable entrait dans la salle, dégradant au quotidien les conditions de scolarité des enfants. Ces salles en préfabriqué sont très nocives pour la santé des enfants car elles contiennent de l’amiante. Réaliser une salle de classe « en dur » qui suit méticuleusement le cahier des charges de la Délégation Marocaine de l’Education Nationale a donc été l’option la plus légitime pour intervenir.

📸 Images lors de l’étude terrain à l’école de Loujarcha

Les travaux ⛏

Les travaux ont duré presque 3 mois et ont permis à huit personnes de travailler sur le chantier. Le travail de cinq maçons, d’un électricien, d’un peintre et d’un menuisier ont ainsi été nécessaire pour réaliser la nouvelle salle. Comme pour l’école du Ksar Jdid El Ghorfa, il a été compliqué pour notre constructeur d’acheminer tout le matériel et les matériaux pour la construction. En effet, le canal d’irrigation a énormément compliqué l’accès au chantier. Mise à part cette difficulté, les travaux se sont très bien passés pour nos équipes.

📸 Maçons et écoliers à l’école de Loujarcha 

Inauguration du projet ✊

Quelques mois plus tard, la nouvelle salle a pu accueillir les écoliers. Une inauguration pleine de surprises a été organisée pour l’occasion. Laetitia Chevallier, présidente de l’association, a procédé à la symbolique ouverture de la classe, en coupant le ruban rouge. L’émotion était palpable, nous avions une pensée à tous ces trophystes ayant contribué à ce projet.

📸 Images lors de l’inauguration, réalisée par Laetitia Chevallier, présidente de l’association.

Enfants du Désert