Elevage solidaire de chèvres pour 35 femmes 🐐

Le trek Rose Trip 🚶‍♀

Aventure 100% féminine organisée par notre fidèle partenaire, l’agence Désertours, le trek Rose Trip s’est déroulé du 31 octobre au 5 novembre dernier dans le Sud-Est marocain. C’est plus précisément dans le désert de Z’nigui que les Roses trekkeuses ont pu se mesurer à l’immensité du désert sur des parcours quotidiens de 15 à 20kms selon les catégories. 🌍 L’orientation à la boussole leur a permis de se retrouver dans des paysages quasi-lunaires pour rejoindre chaque soir le bivouac confortable organisé par Brahim et toute son équipe.

Comme pour les autres évènements au Maroc signés Désertours (Raid 4L Trophy et Trophée Roses des Sables) la solidarité était au cœur du trek. Les Roses ont ainsi soutenu le combat de l’association Cancer du sein, parlons-en et notre cause pour une implication locale.

Un projet d’élevage solidaire de chèvres 🐐

Notre souhait était de mettre en place un projet à destination des femmes, afin d’aider les mamans du désert qui en ont besoin. C’est aussi parce qu’un projet de femmes à femmes a encore plus de sens que nous avons souhaité nous lancer dans notre premier projet à destination des femmes. Après plusieurs mois de réflexion et d’études sur le terrain, c’est sur un projet d’élevage solidaire de chèvres que nous nous sommes engagés. Soutenu par le ministère de l’Agriculture marocain notre action a pour objectif de rendre autonomes les femmes à moyen terme à travers la vente de lait de chèvre et plus tard, de fromages de chèvre.

Pour que l’action puisse voir le jour, nous avons alors sollicité les équipes volontaires du trek Rose Trip afin de financer l’achat de chèvres ainsi que leur alimentation pour un an. L’organisation du trek va quant à elle nous aider afin d’équiper la prochaine coopérative de frigos et de glacières pour organiser le transfert du lait afin d’en faciliter sa vente.

L’engagement des roses Trekkeuses est allé bien au-delà de nos espérances car ce sont en tout 76 chèvres et leur alimentation pour un an qui ont été financées 🐐

35 femmes soutenues à Haroun 🌍

Haroun est un petit hameau du désert sur lequel on ne tombe pas par hasard. C’est auprès de ce village qui compte 70 familles et presque 330 habitants que nous avons fait germé notre projet.

Le dynamisme, la motivation et le sérieux des membres de l’association assurent une légitimité et une pérennité aux projets que nous développons sur place.

Grâce à l’incroyable soutien des Roses, ce sont en tout 35 femmes qui bénéficient du projet d’élevage solidaire de chèvres 💛 La sélection des bénéficiaires a été un des points le plus important du projet. La priorité a été donnée aux femmes seules avec des enfants et sans revenu. Ensuite, d’autres femmes avec ou sans enfant, mais n’ayant aucun revenu régulier ont également rejoint nos premières bénéficiaires. Plusieurs réunions ont été établies afin de dresser les grandes lignes du projet et les engagements des différentes parties prenantes de l’action : Enfants du désert, l’association locale d’Haroun et les femmes bénéficiaires.

Chaque femme s’est vu octroyée deux chèvres ainsi qu’une mangeoire et de la nourriture pour les chèvres afin d’assurer un élevage caprin adéquat à la production de lait. C’est au sein de leurs maisons que les élevages solidaires ont pris forme grâce aux Roses trekkeuses.

Aussi, des cours d’alphabétisation (en langue arabe) ont été mis en place en parallèle de ce projet afin de soutenir les femmes et leur permettre par la suite de bénéficier de formations par le ministère de l’agriculture. Le premier cours a eu lieu le dimanche 18 novembre dernier. Toutes les femmes ont répondu à l’appel et un engouement sincère était palpable.

Ce que va permettre ce projet aux femmes ✊

Ce sont des chèvres de la race Drâa qui ont été remises aux femmes. Robustes, elles s’adapteront très bien aux aléas du climat du désert marocain. Ces chèvres ont aussi pour caractéristiques de produire beaucoup de lait et de mettre bas deux fois par an entre 2 à 4 chevreaux.
Le lait (en moyenne 2L / jour lors des périodes de lactation) sera un complément alimentaire riche pour les enfants et pourra se vendre à travers la coopérative qui va prendre forme dans les mois à venir. Cela permettra aux femmes de percevoir un revenu, auparavant inexistant.
A moyen terme, notre souhait, partagé avec la population locale, est d’ouvrir une fromagerie à Haroun. Ce projet a déjà été réalisé à Zagora ou encore à Ouarzazate et permettrait aux femmes une indépendance financière quasi-totale. Bien sûr, nous avons conscience du chemin à parcourir, mais avec de la volonté, du travail et de la persévérance, on peut aller loin 🙏 Le fromage de chèvre sera un produit facile à vendre dans la région face aux nombreuses auberges présentes à Merzouga.

La journée solidaire du trek 2018 💞

La parenthèse solidaire du trek Rose Trip s’est tenue dans le village d’Haroun. Tous les habitants et membres de l’association locale ont travaillé dur afin de recevoir les 280 trekkeuses.
« Il manque un couscous et des cuillères ! », « la sono, par ici », « vite il faut fixer les panneaux de basket », « ahhhh les pâtisseries et le thé arrive enfin », « Zahra s’il te plait, tu peux nous ramener une table supplémentaire, on en a seulement 12 », « les chèvres, attention ! les enfants restez bien autour des chèvres le temps que les Roses arrivent. Ne les laissez pas sortir du village »… L’organisation au top de notre équipe sur place nous a permis d’organiser une cérémonie solidaire authentique et pleine de découvertes ! Dans de grandes tentes marocaines, les Roses ont pu partager un couscous bien mérité (après une montée de dunes très éprouvante le matin), déguster les gâteaux préparés avec amour par Hasna et Zineb et enfin prendre conscience de l’ampleur de leur mobilisation.

📢 Laetitia Chevallier, présidente de l’association, s’est alors adressée aux Roses pour donner davantage de détails sur le projet, le nombre de femmes bénéficiaires, la portée du projet à moyen terme….etc
📢 Christian, bénévole pour l’association Enfants du désert et fromager dans le Puy-de-Dôme a également souligné le soutien technique qu’il apportera au village et aux femmes lors de l’évolution du projet pour l’ouverture d’une fromagerie.

Enfin, chaque équipe ayant participé au projet est allée remettre une chèvre aux femmes bénéficiaires, directement chez elles. C’est les yeux brillants que les femmes et trekkeuses se sont rencontrées. Les échanges ont été forts, les émotions encore plus 💛

⛹‍♂Pendant ce temps, Boris Diaw et Ronny Turiaf, basketteurs professionnels venus encouragés les trekkeuses pendant leur aventure ont animé un atelier de basketball. Ils étaient accompagnés par Emilie Gomis et Emmeline Ndong, basketteuses professionnelles. Les enfants étaient émerveillés de découvrir cette activité et impressionnés de rencontrer de si belles et grandes personnes 💛 Éclats de rire et applaudissements ont alors retenti dans tout le village…

Merci 🙏❤

Un énorme merci à toutes les Roses, pour leur générosité et leur spontanéité. Elles nous ont fait confiance et c’est grâce à elles que le projet prend forme. Merci de contribuer à améliorer le quotidien des femmes d’Haroun.

Un très très grand merci à Géraldine, Jean-Jacques et toute l’organisation du Trek pour cette nouvelle aventure solidaire. Les premières ont toujours une saveur indescriptible. Mais on sait qu’avec vous, les prochaines seront tout autant magiques.

Un choukrane du cœur à 3122 Prod et l’équipe Flashsport pour leurs belles images lors de la parenthèse solidaire 📸🎥
Un merci tout particulier à Tal et Charlotte Namura pour leur soutien sincère. Merci pour ces belles rencontres.
Un grand merci à Boris, Ronny, Emilie et Emmeline pour l’animation basket à Haroun, les enfants s’en rappelleront longtemps…🏀
Un ultime merci à toute l’équipe d’Enfants du désert, de France au Maroc, nos bénévoles partagent les mêmes valeurs et c’est grâce à eux que les actions prennent forme 🧡

Enfants du Désert